SERVICE PROJECTS

LC1

La Fondation Autisme Luxembourg (FAL)

 

La Fondation Autisme Luxembourg (FAL) a été fondée le 18 juin 1996 à l’initiative d’un groupe de parent directement affecté par ce handicap. Face à un manque de structures et de services pour les personnes atteintes d’autisme au Luxembourg, ils se sont rassemblés à l’époque afin d’y faire face.

 

Ils avaient pour objectif de fournir à leurs enfants les soins adaptés à leur invalidité. Ceci devait leur permettre de développer leur autonomie dans un environnement de qualité. Depuis, la mission de la fondation fut de promouvoir et de défendre les droits des personnes atteintes d’autisme au Luxembourg, indépendamment de la sévérité de leurs conditions.

 

La FAL travaille en étroite collaboration avec les services publics mais aussi avec d’autres partenaires dans le milieu associatif, en vue de promouvoir l’inclusion social des personnes qui vivent en marge de la société.

 

La FAL est également fière d’avoir obtenu le parrainage de SAR Grande-Duchesse en avril 2018. Ce geste gratifiant est une grande preuve confiance à l’encontre du travail de qualité que nous pourvoyons en terme de diagnostic, support, entrainement et soins pour les adolescents ou les adultes.

La FAL est également membre de l’association autisme Europe ainsi que de l’association luxembourgeoise "Don en confiance".

 

En 1999, la FAL a acheté une parcelle de terrain à Munshausen dans le nord du pays pour y construire un centre résidentiel. Le site a officiellement ouvert en 2002, et les 6 premiers résidents ont emménagé quelques jours après l’inauguration.

 

Depuis sa création, les activités de la FAL se sont multipliées :

• 3 foyers d’hébergement sur le site de Munshausen

• 3 foyers d'hébergement sur le site de Rambrouch

• 6 lits pour séjours de courte durée

• 2 centres de jour pour adultes (Munhausen et Rambrouch)

• 1 centre de jour pour enfants (Rambrouch)

• une variété d’activités récréatives et des colonies de vacances aussi bien pour les usagers de la FAL que pour des enfants vivant dans leur famille

• un service d’évaluation diagnostique très sollicité

• une aide aux familles avec des formations, un soutien à domicile et un appui ponctuel

• un groupe de compétences sociales pour des personnes présentant le syndrome d’Asperger

• un service de prise en charge des enfants pendant les vacances scolaires d’été

• un service de formation pour le personnel de la FAL, mais aussi pour les personnes externes

• un service de communication pour véhiculer le message de l’autisme vers l’extérieur

 

Depuis sa création, la FAL est en constante expansion et emploie de nos jours près de 145 personnes réparties sur 3 sites différents : Capellen, Munshausen et Rambrouch.

 

La FAL est membre d'Autisme Europe, qui rassemble plus de 90 associations de parents et de personnes avec autisme dans 38 pays de l’Europe. Régulièrement ont lieu des visites d'échanges auprès d’autres institutions européennes de l’autisme.

 

Ensemble, nous construisons des vies meilleures.

Les buts de la Fondation Autisme Luxembourg sont de :

• promouvoir et défendre les droits des personnes présentant de l’autisme quelle que soit la gravité de leur handicap et d’intervenir lorsque ces droits sont menacés

• veiller au respect des règles de l’éthique et des droits fondamentaux définis dans la Charte des Droits pour les Personnes Autistes (Autisme-Europe)

 

https://www.fal.lu/files/53585.pdf

LC2

1. Fondation Maison de la Porte Ouverte

 

Les origines

L’association sans but lucratif « Maison de la Porte Ouverte » a été fondée en 1971 à l’initiative du doyen Jean Heinisch et d’un groupe de laïcs de la Paroisse du Sacré-Cœur à LuxembourgGare pour s’engager, avec les prêtres et les religieuses de la paroisse, au service des plus défavorisés du quartier. En 1993 elle a été redéfinie en fondation et reconnue établissement d’utilité publique afin de pouvoir recevoir des dons fiscalement déductibles.

 

Aujourd’hui la Fondation Maison de la Porte Ouverte est gestionnaire de 10 Centres d’accueil jour et nuit, d’un Centre d’accueil orthopédagogique de jour, de deux services d’assistance en famille et de deux centres de consultation.

 

De nombreux bénévoles et une centaine de salariés s’engagent du jour au jour au profit de leur population cible, à savoir, les enfants, les adolescents, les jeunes mamans, les femmes et les travailleurs immigrés en détresse psycho-sociale.

 

Les statuts

La FMPO a pour objet « la création de services et la collaboration active à la résolution des problèmes de toutes les classes de la population, notamment du quartier de LuxembourgGare, surtout dans l’intérêt de l’enfance, de la jeunesse, des familles, des personnes âgées et solitaires, des étrangers, sans que cette énumération ne soit limitative. La Fondation ne poursuit aucun but politique ni confessionnel, et ses services et activités s’étendent à toutes personnes, quelles que soient leur nationalité, leur confession ou leur opinion politique.« (Art 4 des statuts de la Fondation Maison de la Porte Ouverte)

 

Projets

1. Créer un espace de rencontre parentale.

2. Rénover un étage à la Maison Paula Bové pour créer trois logements encadrés pour jeunes mamans.

3. Rechercher des maisons et des appartements pour notre service logement encadré.

4. Trouver un nouveau local pour héberger notre « Kleederbutik » au profit des jeunes mamans, des femmes, des enfants et des adolescents accueillis dans nos structures et/ou encadrés par nos services.

 

 2. Stand Speak Rise Up

 

The non-profit organization Stand Speak Rise Up! (SSRU) aims to denounce rape as a weapon of war, to prevent its proliferation and to support survivors in their reconstruction and their need for justice.

 

In 2016, the Grand Duchess met with Dr Denis Mukwege in Luxembourg. He solicited her help to support two projects of his foundation: creating a global fund for the reparation of victims of war rapes and setting up an international solidarity network to bring together survivors of sexual violence. This meeting deeply moved HRH. the Grand Duchess, who decided to become fully involved in the implementation of these initiatives.

 

In 2017, she actively participated in the first meeting of the Survivors’ Network, and helped to create, in 2018, the Global Alliance of Victims and Survivors, which now operates under the name SEMA – the Global Network of Victims and Survivors to End Wartime Sexual Violence.

 

The Grand Duchess, together with Dr Denis Mukwege and the lawyer Céline Bardet, founder of the NGO We are NOT weapons of war, came up with the idea of the Stand Speak Rise Up! forum, which was held on 26 and 27 March 2019 in Luxembourg.

 

This conference brought together, for the first time, more than 50 survivors, three Nobel Peace Prize winners (Dr Denis Mukwege, Nadia Murad, and Muhammad Yunus), many lawyers, researchers, NGO representatives and renowned personalities.

 

The use of rape as a weapon of war is a ticking time bomb that destabilizes societies and hinders the emergence of long-lasting peace.”

 

The non-profit organization Stand Speak Rise Up! (SSRU) aims to denounce rape as a weapon of war, to prevent its proliferation and to support victims in their reconstruction and their need for justice. It was created in September 2019 at the instigation of the Grand Duchess of Luxembourg, who had organized the first International Forum on this subject in March of the same year in Luxembourg.

 

The association acts as a “megaphone” by giving a voice to the victims and by providing solutions. It thus organizes regular meetings on specific themes, inviting both survivors and specialized international experts. The objective is to draw up factual observations, propose solutions and act together with international bodies in order to get things moving.

 

The Stand Speak Rise Up! initiative is a call addressed at representatives of national and international organizations and civil society to rally behind survivors, by supporting their cause and empowering them. Ending impunity for perpetrators and commanders of crimes of sexual violence in fragile environments must be an international priority!

 

Since its inception, Stand Speak Rise Up! has assisted in the emergence of large-scale projects through the forum, but has also directly funded survivor-initiated projects to help rebuild, empower, and financially empower their communities

LC3

LC3 has decided to support several associations during this year as Street Angels asbl.